Coronavirus
Tous ensemble, faisons face
Rejoignez notre plateforme d’urgence

Plateforme de mise en relation

néo-aquitaine d'initiatives

industrielles pour la lutte

contre le COVID-19

Région Nouvelle Aquitaine
ADI
Vous êtes professionnels :

Vous avez un besoin ?

Vous avez une expertise ?

Vous avez des produits, solutions ou capacités de production ?
Rencontrez directement en rendez-vous en ligne les professionnels qui peuvent vous aider face au coronavirus !

Actualité (suite)

Visuel

Masques" barrières" / masques "grand public" : pour qui ? comment les fabriquer ? quelle catégorie ?

Le dispositif « masque grand public » ou « masque barrière » est destiné à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation physique.

Ces masques ne sont pas destinés au personnel médical et paramédical au contact des patients.
 
  • Catégorie 1 : Masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public. Ce masque est destiné aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public
  • Catégorie 2 : Masque à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques. Ce masque est destiné aux personnes dans le milieu professionnel ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes 

Ces masques doivent répondre aux spécificités techniques (annexe 1) et aux prescriptions d’usage (annexe 2) du document :
https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/home/Masques_reservees_a_des_usages_non_sanitaires.pdf

 


Ces masques sont principalement réservés à des individus dans le cadre de leur activité professionnelle. Ils pourront également être proposés au plus grand nombre à l’occasion de sorties autorisées dans le contexte du confinement.

Tout fabricant ou importateur mettant ces masques sur le marché doit préalablement :

  • Faire réaliser des essais, sous sa responsabilité, conduits par un tiers compétent….
  • Demander, via l’adresse masques.dge@finances.gouv.fr, la publication des résultats…
  • Apposer sur le produit le logo
  • Indiquer les performances de filtration sur l’emballage
  • Fournir une notice d’utilisation


Dans le cas d’articles textiles, l’étiquetage et le marquage au regard de leur composition en fibres n’est pas obligatoire

Retrouvez l’ensemble de ces informations détaillées dans le document :
https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/home/Masques_reservees_a_des_usages_non_sanitaires.pdf

- L’AFNOR a publié gratuitement une AFNORspec donnant les spécifications techniques pour la fabrication d’un masque barrière :
https://masques-barrieres.afnor.org/
  
- Pour les masques réutilisables (lavables) : L’ANSM a défini un protocole de lavage des masques réutilisables dans son avis du 25 mars 2020 (disponible sur le site de la DGE).
La lettre n°3 de la DGA du 30 mars spécifie que des échantillons de masques doivent être testés après lavage pour démontrer la conformité des valeurs obtenues par rapport aux exigences (lettre publiée sur le site du CSF). 

Reportez-vous également aux informations sur les tests des masques lavables données sur site de la DGE :
https://www.entreprises.gouv.fr/covid-19/entreprises-comment-faire-tester-masques 
  
Pour les fabricants de masques, nous vous suggérons fortement de faire connaitre votre production et des résultats d’essai auprès du gouvernement via ce mail :
masques.dge@finances.gouv.fr
 
Pour plus de détails, nous vous invitons à prendre connaissance du document technique publié sur la plateforme concernant la fabrication de masques alternatifs (masques barrières) aux masques de protection contre le Covid-19 (chirurgicaux, anti-projections, FFP1, FFP2…) qui sera remis à jour régulièrement dans la section « masques » du site internet : cliquer ICI 

Nous attirons votre attention sur le fait que ce document et les points ci-dessus ont été rédigés en fonction des informations dont nous disposons A CE JOUR (mardi 19 mai).